Le poète est un riche

Publié le par Charmille


Nous avons des bonnes fortune
Avec le bleuet dans les prés;
Les halliers pleins de pâles lunes
Sont nos appartements meublés.

Nous y trouvons sous la ramée,
Où chante un pinson, gai marmot,
De l'eau, du vent, de la fumée,
Tout le nécessaire, en un mot.

Nous habitons chez les pervenches
Des chambres de fleurs, à crédit;
Quand la fougère a, sous les branches
Une idée, elle nous la dit.

Le poète est propriétaire
Des rayons, des parfums, des voix;
C'est à ce songeur solitaire
Qu'appartient l'écho dans les bois.

L'or du genêt, l'or de la gerbe,
Sont à lui; le monde est son champ;
Il est le possesseur superbe
De tous les haillons du couchant.
.....................
Victor Hugo

Publié dans Paysages

Commenter cet article

Xavier 16/10/2012 09:34


Un très bel article avec les couleurs que j'aime. @ plus 


 

Charmille 18/10/2012 16:32



Contente que ça te plaise. 


Bonne soirée Xavier



Aubry 27/07/2009 16:23

les bleuets, c' est celle que je préfère avec le tournesol, mon coté van gogh sûrement!il faut vraiment aimer la nature pour voir tout cela! et être un peu poète aussi!